Équipement et machinerie d’emballage

Machines à pellicule étirable

Utiliser une machine à pellicule étirable comporte deux avantages majeurs : 

1. Économies importantes de pellicule utilisée

Les machines à pellicule étirable permettent d'étirer au maximum la pellicule (exemple : 200 %, 225 %, 250 %, etc.) et ainsi épargner des quantités potentiellement importantes de pellicule.

En effet, une pellicule appliquée à la main ne sera étirée généralement qu'à 10 %, tout au plus jusqu’à 25 %, tandis qu’avec une telle machine, on peut appliquer jusqu'à 4 pieds de pellicule étirée avec un seul pied de pellicule achetée, ce qui représente des économies potentielles de près de 70 %!  Avec un tel rendement, le retour sur investissement peut être rapide et appréciable, et ce, sans compter les économies sur la main-d’œuvre.

2. Palettes beaucoup mieux sécurisées

Une fois étirée, la pellicule cherchera à reprendre sa forme d'origine, comme un élastique. Elle appliquera une force de rétention de la charge beaucoup plus grande qu’une application manuelle, peu importe la tension appliquée par l’opérateur.

 

Travailler avec le bon film

Avec une machine qui étire autant la pellicule, il faut s’assurer d’utiliser un film de haute performance, puisqu’un film standard étiré à 200 % perdra ses propriétés physiques et ne donnera pas le rendement escompté. En effet, une fois étiré, un film standard verra sa chaîne moléculaire brisée et il ne cherchera pas à reprendre sa place, ne procurant pratiquement aucune force de rétention. Il peut même se briser en s’étirant, entraînant ainsi des retards de production et du mécontentement de la part des opérateurs. L’utilisation d’un film de haute qualité permet donc d’éviter ces problèmes, en plus de rester plus économique grâce à son fort potentiel d’étirement.

 

Vous préférez un équipement manuel? Voyez notre gamme de dérouleurs pour pellicule étirable.

 

Il existe deux types de machinerie utilisant la pellicule étirable :

  • Semi-automatiques

    Les machines semi-automatiques enveloppent les palettes de pellicule. L’opérateur doit effectuer le reste des opérations manuellement.

  • Automatiques

    Pour ce type d’équipement, il ne faut que déposer le produit sur un convoyeur d’entrée avec un chariot élévateur ou un transpalette ou l’amener directement d’une chaîne de production déjà automatisée. La machine prendra en charge le produit jusqu’à sa sortie du système.